Accueil


Bienvenue sur le site du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle-Aquitaine
Accueil

A LA UNE

« Mois sans tabac 2018 »

Santé Publique France l’annonçait en mai dernier, le nombre des 18-75 ans déclarant fumer quotidiennement est passé de 29,4 % en 2016 à 26,9 % en 2017, ce qui représente 1 million de fumeurs en moins.

La Nouvelle-Aquitaine se situe cependant au-dessus de la moyenne nationale avec 28,1 % de fumeurs quotidiens (18-75 ans) en 2017.


Vous retrouverez dans le document ci-dessus (ou en cliquant ici) l’ensemble des informations, des chiffres, des services et des actions mises en place en Nouvelle-Aquitaine.


« AVC, AGISSEZ ! »
Le 29 Octobre, journée mondiale de lutte
contre les Accidents Vasculaires Cérébraux

Troisième cause de mortalité et première cause de handicap en France, les accidents vasculaires cérébraux entraînent une surmortalité des moins de 65 ans en Nouvelle-Aquitaine. En moyenne 2 personnes sont touchées par un AVC toutes les heures et plus d’1 sur 3 gardera des séquelles invalidantes.

Après avoir réalisé une vaste campagne de communication pour faire connaître les signes d’alerte des AVC et le réflexe d’appel au 15, l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine et de nombreux acteurs de santé souhaitent agir en amont en organisant, à nouveau cette année, une semaine de prévention de l’hypertension artérielle et de l’arythmie cardiaque, deux causes principales de survenue des AVC.

Les professionnels de santé de la région constituent un maillon essentiel dans la réalisation de cette action de santé publique, notamment auprès de leurs patients à risque.

Vous pourrez retrouver plus d’informations ainsi que des supports de communication sur le site de l’ARS.


Semaine européenne de la vaccination 2018

La semaine européenne de la vaccination 2018 se tient du 23 au 29 avril. Cette année, l’accent sera mis sur la vaccination des enfants pour prévenir les maladies infantiles et protéger leur vie. Pour la France, le thème portera essentiellement sur la vaccination du nourrisson afin de relayer et mener des actions pédagogiques sur l’extension des obligations vaccinales de l’enfant de moins de deux ans. A cette occasion, les Ordres des professions de santé rappellent leur soutien à l’obligation vaccinale chez les enfants et en faveur de la vaccination des professionnels de santé.

Vous pouvez consulter le communiqué commun des ordres de santé à ce sujet en cliquant ici ou sur l’image ci-dessous.


Décès de Monsieur Christian DAVID

C’est avec une grande tristesse que nous vous informons du décès de Monsieur Christian DAVID, masseur-kinésithérapeute, ancien Président du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques durant de nombreuses années et ancien membre du Conseil régional d’Aquitaine.

Nous saluons son engagement sans faille envers la profession et adressons nos plus sincères condoléances à sa famille.


Procès-verbal d’élection de la Chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Vous trouverez ci-dessous le procès-verbal de l’élection de la Chambre disciplinaire de première instance (CDPI) du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes (CROMK) de Nouvelle-Aquitaine.

null


Meilleurs vœux !


Composition du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle-Aquitaine

Le Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine s’est réuni le samedi 18 novembre 2017 afin de tenir sa première séance plénière. Vous retrouverez ci-dessous sa composition :

Vous pouvez également cliquer sur l’image ci-dessus ou ici afin de consulter la composition.


Appel à candidatures pour l’élection des membres de la Chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle-Aquitaine

Vous pouvez consulter ci-dessous l’appel à candidature pour la Chambre disciplinaire de première instance du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.


Résultat de l’élection du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle Aquitaine du 20 octobre 2017

Ont été élus titulaires :

1-Collège libéral :

  • ARMESSEN Christine
  • CHAUBET Yanick
  • CABROL-EYRIGNOUX Aurélie
  • GACHET Roger-Philippe
  • CHALIVAT Jean-Marie
  • GOSSELIN-GAYOT Christelle
  • GUILLOT Elsa
  • MARÇAIS Loïc
  • RABEJAC Jean-Louis
  • RECOULES Marie
  • REY-VIDAL Valérie
  • VERSEPUY Michel

2-Collège salarié :

  • MARTIN Isabelle
  • SEYRÈS Philippe
  • NADAL-LARIOS Frédéric
  • PELET Agnès

Ont été élus suppléants :

1-Collège libéral :

  • BEGHAIN Isabelle
  • BORIE-DUCLAUD Christophe
  • DESSE Jacques
  • FROU-VILLE Muriel
  • LAPOUMEROULIE Jacques
  • TRICOCHE Pascale

2-Collège salarié :

  • DELPECH Nicole
  • DENAIS Alain
  • GERARDI Jean-Luc
  • PELEGRIS Hélène


Election du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle Aquitaine du 20 octobre 2017

L’élection du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes de Nouvelle Aquitaine se déroulera le 20 octobre 2017.

Vous retrouverez ci-dessus l’appel à candidatures concernant cette élection et ci-dessous le règlement électoral ainsi que le modèle de déclaration de candidature type.


Guide de bonnes pratiques sur l’information et la publicité

Nous avons le plaisir de vous présenter le guide de bonnes pratiques sur l’information et la publicité qui a été rédigé par le service juridique et la commission éthique et déontologie du conseil national.

Vous pouvez le consulter en cliquant sur l’image ci-dessus ou ici.


Prix de l’Ordre – Edition 2017

Depuis plusieurs années, l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes récompense les meilleurs mémoires et les meilleures thèses de recherche. Il entend ainsi favoriser le raisonnement scientifique et l’esprit critique.

L’édition 2017 du Prix de l’Ordre, récompensera, comme l’an dernier, trois mémoires de fin d’études, trois mémoires de master 2 et une thèse de recherche.

En invitant, celles et ceux, étudiants et praticiens, investis dans la recherche à concourir pour cette quatrième édition du Prix de l’Ordre, c’est l’ensemble de la profession qui sera au rendez-vous de la recherche, de la qualité des soins et de la sécurité des patients.

Pour cette nouvelle édition, les candidatures devront impérativement être adressées par voie électronique, au format PDF, avant le 31 juillet 2017 à l’adresse mail suivante : prix@ordremk.fr. Les travaux devront également être envoyés par voie électronique à cette même adresse avant le 15 septembre 2017.

Vous pouvez retrouver l’ensemble des informations concernant ce prix et notamment son règlement à cette adresse : http://www.ordremk.fr/ordre/nos-missions/le-conseil-national/le-prix-de-lordre/.


Rapport d’activité 2016

Nous avons le plaisir de vous présenter le rapport d’activité du Conseil régional de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes d’Aquitaine pour l’année 2016.

Ce document synthétise l’ensemble des actions menées par le Conseil régional dans le cadre des missions qui lui sont dévolues par le code de la santé publique.

Vous y retrouverez également les faits marquants de l’année ordinale passée, les études réalisées par le Conseil régional mais aussi les documents utiles à votre exercice.

Vous pouvez consulter et télécharger ce document au format PDF en cliquant ici.


Campagne de sensibilisation nationale sur la rééducation périnéale

L’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, en partenariat avec deux associations spécialisées en périnéologie (SIREPP et ARREP), lance le 8 mars une large campagne de sensibilisation nationale sur la rééducation périnéale.

Véritable enjeu de santé publique, les dysfonctionnements liés au périnée nous concernent tous, à tout âge de la vie : jeunes enfants, femmes enceintes, jeunes mamans, sportives, hommes ayant subi une opération de la prostate, femmes ménopausées…

Handicapants au quotidien, ces troubles ont un impact négatif fort sur la vie de ceux qui en souffrent. Recentrer la prise en charge par les kinésithérapeutes, spécialistes de la rééducation périnéale et lutter contre les idées reçues, est aujourd’hui devenu indispensable si l’on veut améliorer la qualité de vie des patients.

Retrouvez l’ensemble des informations, le dossier de presse ainsi que le kit de communication sur le site du Conseil national.


L’Ordre interpelle les candidats à la Présidentielle et formule des propositions pour la profession

Dans la perspective des élections présidentielles qui se dérouleront en mai prochain, le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes a élaboré un livre blanc contenant une série de propositions pour la profession.

Ce livre blanc a été remis par Pascale MATHIEU, Présidente du Conseil national, à chaque équipe de candidat lors de différentes rencontres qui se sont succédées tout au long du mois de janvier.

La kinésithérapie est la 3ème profession médicale de France. Les 88 000 masseurs-kinésithérapeutes dispensent en France plus d’1,8 million d‘actes par jour, chez des patients de tous âges, avec des prises en charge souvent longues.

Ils sont au cœur des grands enjeux de santé publique :

  • Acteurs privilégiés de la prévention, ils participent aux grandes campagnes de santé publique (lutte contre le tabagisme, l’obésité, dépistage de certains cancers, prise en charge des TMS…) ;
  • Ils sont en première ligne dans la prise en charge des patients atteints d’ALD : 10 % des 10 millions de Français en ALD consultent quotidiennement un masseur-kinésithérapeute ;
  • Dans un contexte de vieillissement de nos populations, ils participent à la restauration et maintien de l’autonomie des personnes âgées.

Les propositions formulées par l’Ordre concernent non seulement la kinésithérapie mais visent, plus largement à améliorer la santé des Français et leur accès au système de santé.

Parmi celles-ci :

  • Lutter contre la désertification sanitaire en permettant un accès direct à la kinésithérapie ;
  • revaloriser l’exercice salarié et favoriser les passerelles entre l’hôpital et le privé ;
  • promouvoir la recherche afin de développer notamment les nouvelles technologies appliquées à la santé ;
  • contrôler les qualifications des professionnels européens ;

sont autant d’impératifs devenus aujourd’hui indispensables pour renforcer la démocratie sanitaire et garantir la sécurité des soins et la sécurité des patients.

Vous pouvez consulter ce document en cliquant sur l’image ci-dessus ou ici.


Accès partiel à la profession : L’Ordre s’oppose fermement à la décision du gouvernement d’imposer aux professionnels de santé un dispositif dangereux pour les patients.

Malgré les multiples alertes de l’Ordre portées auprès du ministère des Affaires sociales et de la Santé, le gouvernement a souhaité imposer aux professionnels de santé le principe d’accès partiel prévu par la directive reconnaissance des qualifications professionnelles dans l’ordonnance n° 2017-50 publiée le 20 janvier 2017.

Cette directive prévoit à son article 4 septies la possibilité pour un professionnel de bénéficier d’un accès partiel à une profession réglementée qu’il souhaiterait exercer en France même s’il ne dispose pas de la totalité des qualifications requises pour l’exercer pleinement.

Concrètement, pour les masseurs-kinésithérapeutes, un diplômé européen ne détenant pas le niveau complet de formation, pourrait tout de même se voir autoriser à réaliser une partie des actes réservés à la profession pour lesquels il a obtenu un diplôme dans un autre pays européen.

Or, les conditions d’application – même strictes – de l’accès partiel ne pourront pas garantir une pleine sécurité des patients. En effet, une segmentation des professions de santé est à craindre et par la même une déstabilisation de l’organisation du système de santé, de la qualité des soins et in fine une atteinte à la protection des patients.

Malgré la possibilité explicite de ne pas appliquer ce dispositif aux professions de santé pour des raisons impérieuses d’intérêt général dont la santé publique et la sécurité des patients, le gouvernement a persisté à vouloir le transposer in extenso en France. D’autres pays européens, comme l’Allemagne, n’ont pas fait ce choix.

Les masseurs-kinésithérapeutes réalisent 1,8 million d’actes par jour. Confier une partie de ceux-ci à des professionnels « partiellement » qualifiés ferait peser une menace trop importante pour la santé publique.

Garant de la protection des patients, le Conseil national de l’Ordre veut réaffirmer son opposition à ce dispositif et mettre en lumière les lacunes :

  • La profession de masseur-kinésithérapeute est d’ores et déjà une des professions la plus mobile en Europe. Autoriser l’accès partiel à des professionnels dont les compétences et formations sont trop diverses et limitées pourrait déséquilibrer l’offre de soins et sa qualité.
  • Le ministère refuse par ailleurs de reconnaitre l’Ordre « autorité compétente » en matière d’accès partiel, ne lui accordant qu’un avis consultatif, souvent ignoré, alors qu’il est le mieux placé pour juger de la qualification des professionnels et garantir ainsi la sécurité des patients.
  • Les professionnels en accès partiel devront eux-mêmes indiquer aux patients leurs limites d’intervention, par exemple lorsqu’ils disposent d’une compétence restreinte à la rééducation d’une fracture ne leur permettant pas la prise en charge d’une atteinte neurologique, ce qui rendra impossible l’exercice d’un ensemble cohérent de missions et techniques.
  • Cette multiplication des professionnels et de leurs périmètres d’intervention créera une incompréhension des patients sur le terrain qui ne pourront pas exercer en conscience leur droit au libre choix de leur praticien.

Dès lors, conscient de ses missions et responsabilités vis-à-vis des patients, l’Ordre ne peut comprendre une telle mesure et mettra en œuvre tous les moyens juridiques à sa disposition pour que la sécurité de chaque patient soit garantie.

Retrouvez le communiqué de presse de l’Ordre en cliquant sur l’image ci-dessus ou ici.


Print Friendly, PDF & Email